Alors Carcasse

 » (…) double richesse du fond et de la forme, des comédien(ne)s manipulateurs extrêmement talentueux  » (…)  Cristina Marino / Le Monde.fr  

les cinq interprètes, tous formidables, opèrent un travail choral (…) et nous font penser à des clowns felliniens (…) dont l’énergie est contagieuse. » Chantal Boiron / UBU scènes d’Europe

« (…) Les interprètes, récitants à la fois, danseurs ou marionnettistes, portent ensemble (…) de manière polyphonique, la figure invisible d’une image dont la poésie résonne. » Véronique Hotte / Hottello.fr 

« (…) Certains spectateurs sont happés, subjugués, (…) emportés par la beauté du geste, la précision des mouvements. » Olivier Frégaville Gratian d’Amore / L’Oeil d’Olivier  

« (…) Une mise en scène d’une rare élégance, fluide, dynamique, d’une certaine folie douce aussi, riche de mille détails et trouvailles qui épousent la fable et ajoute à sa poésie, son humour  (…) une vertigineuse emmerdions dans un poème qu’il nous est donné également d’écrire. » Denis Sanglard / Un fauteuil pour l’orchestre

« (…) un spectacle beau, stimulant par sa forme, puissant dans le fond, que toute personne un tant soit peu curieuse devrait pouvoir découvrir. »  Mathieu Dochterman / Toutelaculture