Stéfany Ganachaud

Après avoir suivi des cours d’art dramatique et de danse entre 1984 et 1991, elle s’oriente vers la danse contemporaine et obtient son DE d’enseignement. Elle rencontre alors Odile Duboc et intègre sa compagnie pour la création de trois boléros(1996).

Elle collabore fidèlement avec la chorégraphe en tant qu’interprète pour les créations Comédie (1998), A la suite… (1999), Le Pupille veut être tuteur (2001), J’ai mis du sable exprès, vite fait, comme ça dans mes chaussures (2001), Projet de la matière (reprise de rôle 2004), Rien ne laisse présager de l’état de l’eau (2005), La place de l’autre (2006), mais aussi pour ses projets extérieurs, tels les opéras Thaïs (1999), Cadmus et Hermione (2001),Fairy Queen (2003), Actéon et Les Arts florissants (2004), Vénus et adonis (2006).

Elle développe aux côtés de la chorégraphe un travail pédagogique. Elle intervient régulièrement dans la formation des élèves de l’ERAC (école régionale d’acteurs de Cannes), de la Classe des élèves comédiens de la Comédie de Reims et dans le cursus artistique des élèves danseurs du lycée Racine à Paris.

Parallèlement au travail d’interprète et de pédagogue, elle participe en tant que chorégraphe et collaboratrice artistique aux mises en scène de Jean Lambert-Wild (1998), Philippe Berling (de 1999 à 2004), Antoine Gindt (2012, 2013 et 2015), Sylviane Fortuni (2015) et depuis 2003, Ludovic Lagarde.

Depuis septembre 2009, elle fait partie du collectif artistique de la Comédie de Reims dirigée par Ludovic Lagarde. Elle participe en tant que danseuse et comédienne aux créations des jeunes metteurs en scène du collectif, Une nuit arabe (2012) mise en scène de Chloé Brugnon, Canons (2012) mise en scène de Constance Larrieu et Burnout (2012) mise en scène de Jonathan Michel. Elle participe régulièrement aux concerts de Michel Biarritz (La Loge 2010-2013, Les 3 Baudets 2013) comme choriste et danseuse tapdance.

Elle danse pour les chorégraphes David Rolland, L’étranger au paradis (2012), Yan Raballand, Vertiges (2012) et Sébastien Laurent, Avis contraires (2014), Contagion (2015).

En 2012 elle crée avec Jonathan Michel et interprète le solo Quelques pas avant que la forêt ne tourne, pour le centre d’art contemporain Les Moulins De Paillard.

Depuis 2013, elle enseigne également le Power Yoga à Paris.